Fédération suisse de gymnastique FSG
Si ce courriel ne s'affiche pas correctement, veuillez cliquer ici ou copier le lien dans votre navigateur: https://nema.swissolympic.ch/stv/home/preview.aspx?i=3aKg3ZxOhHeq&z=0A6m81wY
La Fédération suisse de gymnastique vous souhaite une bonne lecture.
Bulletin gymnastique aux agrès - Mai 2018
Editeur: Fédération suisse de gymnastique
Ressort gymnastique aux agrès, chef du ressort: Simon Marville
Ressort gymnastique aux agrès, vice-cheffe du ressort: Corina Vonplon

Cherchons de toute urgence
 
Moniteurs pour les camps agrès d’automne FSG à Stansstad et Baar (7 –12 octobre 2018)
 
Ce que nous proposons:

- L’occasion idéale d’effectuer une formation continue de moniteurs.
- L’acquisition de connaissances préalables en tant que stagiaire.
- Des indemnités correspondant à sa catégorie de moniteur.
- Une grande expérience à faire valoir dans sa société.
- Des gymnastes reconnaissants et appréciant votre engagement.

Annoncez-vous auprès de: Doris Schenk, responsable des camps, tél. 062 723 29 55,
Courriel: doris.schenk@stv-fsg.ch

Ressource humaines

Nous recherchons du renfort pour le Groupe spécialisé Elle+Lui, juges.
 
Prière de s’annoncer auprès de Simon Marville. Courriel: simon.marville@stv-fsg.ch
 

Gymnastique aux agrès de sociétés (GAS)

L’offre «petites équipes» (3–5 gymnastes) a pris effet en 2018. Nous aimerions soutenir cette offre dans le sport de masse et proposons d’étudier des productions à 3, 4 ou 5 gymnastes. Les organisateurs de compétitions sont priés de bien vouloir inscrire cette offre dans leur programme. Elle sera également proposée à la FFG 2019. Informations à ce sujet auprès du groupe spécialisé GAS.
 
Les Directives 2018 peuvent être téléchargées gratuitement ici.

Gymnastique aux agrès individuelle (GAI)

Eléments nouvellement classifiés – Tabelle de classification (EST)
Le groupe spécialisé a reçu plusieurs demandes de classification de nouveaux éléments. Les éléments suivants ont été classifiés et sont communiqués aux associations via le présent Bulletin.
 
Sol: nouvel élément double salto en arr. carpé. Cette exécution est complétée avec l’élément 11108. Nouvelle définition: «Double salto en arr. groupé ou carpé.» D7 (terminologie 1.11)
 
Sol: nouvel élément Salto en arr. tendu avec ½ rotation ou plus. Cette exécution est complétée avec l’élément 11107. Nouvelle définition: «Salto en arr. tendu avec 1/1 rotation (ou plus)» D7 (terminologie 1.11)
 
Barre fixe: nouvel élément «Grand tour en arr. avec 1/1 rotation au grand tour en arr.» D7 (terminologie 4.02)
 
Barres parallèles: nouvel élément „Roulade en vol à l‘appui“. Cette exécution est complétée avec l’élément 51111. Nouvelle définition: «Salto en arr. tendu à l’appui ou à la suspension brachiale» D7 (terminologie 5.11)

Tous les nouveaux éléments seront publiés sur le site internet FSG pour téléchargement en même temps que la nouvelle version de la tabelle de classification, dès le 1er septembre 2018.
Délai fourni aux associations pour déposer leurs nouvelles demandes: 31 juillet 2018 au GS GAI ou à egt@stv-fsg.ch.
 
Technique et jugement
Plusieurs questions ont été posées au groupe spécialisé qui répond aux associations via le présent Bulletin:
 
Sol (précision): les éléments de souplesse ont été traités lors du CC 2017. Concernant la notation, l’accent doit se porter sur la torsion/rotation dans le domaine des pieds/genoux ou des hanches ou du haut du corps. Déductions pouvant être appliquées:

- Petite faute (0,1): torsion dans un des domaines suivants: pied/genou ou hanche ou haut du corps
- Faute moyenne (0,2–0,3): torsion dans deux des trois domaines
- Grosse faute (0,4-0,5): les trois domaines sont concernés.
 
Sol (précision): quand la position assise, jambes écartées, s’abaisser à l’écrasement et passer par le grand écart lat. à la position couchées ventrale (terminologie, 10302) est-elle correctement exécutée? – Quels sont les critères de taxation?
Répons: cet élément débute en position assise, jambes écartées. Lorsque l’élément est effectué à partir du grand écart (10303), cela ne correspond pas à la définition (déduction de 0,3 comme pour les éléments à plusieurs parties non exécutés entièrement).Cet élément est effectué correctement dès lors que le bassin touche le sol durant tout le mouvement.
 
Sol (précision): la déduction de 0,2 pt pour quitter le sol se rapporte à tous les côtés et s’applique également lors d’un grand écart (10301 ou 10303), lorsqu’un pied (ou les deux) est/sont en-dehors de la piste du sol. Si, lors de l’élan, en cas de cercle des deux jambes (10802 ou 10803) un pied quitte la piste du sol, cela entraîne aussi une déduction de 0,2 pt. Seule exception: la position assise, jambes écartées, s’abaisser à l’écrasement et passer par le grand écart lat. à la position couchées ventrale (10302).
 
Sol (précision): quand l’élément 10623 (roulé arr. jambes tendues à la station) est-il correctement effectué et reconnu comme D4?
Réponse: il faut que jambes et bras restent tendus durant tout le mouvement de roulé. La position finale de l’élément est la station avec jambes tendues. Cela est particulièrement important pour les exercices en C5 afin que l’élément soit reconnu comme D4. Dans les catégories C1 à C4 (cf. programme de compétition), toutes les formes sont autorisées pour remplir les exigences.
 
Question complémentaire: quand les jambes doivent-elles être tendues pour remplir l‘élément 10623?
Réponse: l’accent doit être mis sur les trois domaines suivants: (a) position de départ (se baisser), (b) roulé et (c) position finale (station):

- (a) groupé / (b) groupé / (c) groupéélément de base (10618)
- (a) groupé / (b) tendu / (c) groupéélément de base (10618)
- (a) groupé / (b) tendu / (c) tenduD 4 (10623)
- (a) tendu / (b) tendu / (c) tenduD 4 (10623)
 
Sol (précision): la «ligne de l’appui renversé tendu» (pose i, mains-épaules-hanches-pieds forment une ligne) doit être clairement visible pour tous les éléments effectués via l’appui renversé tendu au grand écart. Port de la tête libre.
 
Sol (précision): tous les éléments menant à l’appui renversé tendu et pour lesquels une ½ rotation est effectuée doivent être évalués comme un élément. Exception: avant la ½ rotation, l’appui renversé tendu est tenu 2 secondes (10113).
Peut-on ne pas tenir l’appui renversé tendu 2 secondes (ou seulement le suggérer) et dans ce cas ne s’agit-il que d’un élément à évaluer?
Réponse: lorsque l’élément n’est tenu qu‘1 seconde ou qu’un maintien est reconnaissable, une déduction de 0,2 pt s’applique (tenue inférieure à 2 secondes) et deux éléments sont évalués. Il faut une absence d’intention reconnaissable de tenue et que l’élément soit effectué en flux pour que l’exécution soit évaluée comme un élément. Cela vaut aussi pour les barres parallèles.
 
Sol (précision): l‘élément «S’établir à l’appui renversé et rouler»(10106) peut-il aussi s’effectuer vers la position assise jambes alignées pour montrer ensuite une équerre?
Réponse: non car le rouler se termine sur les pieds. L’élément n’a donc ainsi pas été effectué correctement et ne peut donc pas être évalué comme tel, respectivement reconnu comme D4.
 
Sol (précision): lors que l’élément «De la position accroupie s’élever à l’appui renversé» (10606) suivi du rouler à la station jambes écartées est effectué, ce sont deux éléments puisqu’il y a l’élément du rouler en av. à la station jambes écartées (10604)
Réponse: non il ne s’agit que d’un élément. Le roulé après l’appui renversé ne peut pas être comparé à un roulé en avant. Dans l’élément 10604, on attend un roulé en av. effectué correctement et se terminant en station jambes écartées.
 
Anneaux balançants, se souler à la suspension mi-renversée en balancer arr. (précision): lors du balancer arr. les pieds doivent toucher le sol. Cela peut survenir avec un pas ou des deux jambes sans perturber le flux de mouvements. Si ce toucher actif n’est pas reconnu ou si le sol n’est qu’effleuré, une déduction technique de 0,3 pt (technique) s’applique. Le balancé arrière doit se terminer en pose légèrement C- avant que ne débute le lever à la suspension mi-renversée.
 
Anneaux balançants, position suspension mi-renversée (précision): dans la position mi-renversée, les jambes doivent se trouver une fois à 90° par rapport aux cordes pendant le balancer en avant ou en arrière. Le moment est libre et est défini par l’élément qui suit. La dynamique et le rythme de l’élément suivant ne doivent pas être entravés. Dans le cas contraire (position «suspension mi-renversée, jambes/cordes 90°» pas effectuée), une déduction technique 0,1 pt est autorisée.
 
Anneaux balançants, poussée vers le balancé en arrière et lever vers la suspension mi-renversée: lors de la poussée les pieds ne touchent pas le sol. Cela est-il permis?
Réponse: oui cela est permis lors de la poussée mais le balancé arr. doit être techniquement correct (léger C- dans la position finale) et il ne doit pas y avoir d’aide active de l’entraîneur.
 
Saut, salto av. tendu avec ½ rotation (précision): l’élan est le même qu’un salto av. tendu normal. L’introduction de la rotation intervient à environ 30° avant 12h. Si la rotation est introduite directement depuis le mini-trampoline, cela correspond à un «Barani» (pas classé) et entraîne une déduction de 0,5 pt dans la phase d’action.
 
Barres parallèles, élan et bascule de fond à l’équerre (précision): l’élément doit être effectué en flux. Le mouvement de bascule doit être terminé au plus tard à 45° après 12h. Cette combinaison est évaluée comme deux éléments.
 
Barres parallèles, s’élever à l’appui renversé sur les épaules (précision): l’élévation à l’appui renversé sur les épaules s’effectue dans un mouvement fluide. L’abaissement des bras/épaules est également fluide. Il commence à 45° (haute du corps/barres) et se termine en appui renversé sur les épaules (pose i). Si le haut des bras est posé sur les barres sans que les jambes ne se soulèvent, une déduction technique de 0,3 pt s’applique.
 
Barre fixe, feuillette carpée (précision): l’élément «feuillette carpée» (40412) doit être effectué en flux. La sortie de la barre doit intervenir au plus tard à 15° de la position 12h. Si, lors de la sortie, les hanches sont verticales par rapport à la barre, cela est interprété comme «Saut en extension depuis la barre» (40129, base) et n’est pas considéré comme sortie valable. Déduction: 1,2 pt, car un élément de base est effectué comme sortie.
 
Barre fixe (précision): lors du balancé en arrière avant la bascule d’élan un mouvement groupé intervient souvent à la barre haute (élévation du bassin), ce qui ne correspond pas aux exigences d’un balancé arrière correct. Cela est-il permis ?
Réponse: non, le balancé en arrière doit aussi être exécuté correctement avec une bascule d’élan subséquente. Les critères sont les suivants: pose i/léger C- et les pies au moins à la hauteur des barres.
 
Barre fixe (précision): quel doit être l’angle de fléchissement des bras lors d’une tour d’appui libre?
Réponse: en principe, les bras sont tendus lors d’une tour d’appui libre. Lorsqu’ils sont fléchis, une déduction technique s’applique:

- Petite faute (<= 30° fléchis):  0,1 pt
- Faute moyenne (> 30°)entre: 0,2 et 0,3 pt
 
Barre fixe (correction): après modification de la terminologie, les indications sur les élancés par-dessous la barre dans le programme de compétition C4 (élément C4-B) ne sont plus correctes. Numéros corrects: 40303 à 40318.
 
Chute à, sur ou depuis l’engin (précision): le fait de toucher l’engin (ou le sol) n’est pas évalué comme chute  pour autant que la suite de mouvements de l’élément ne soit pas visiblement interrompue. On peut toutefois appliquer une déduction technique de 0,1 pt.
 
Exigences concernant les groupes de structure (nouveau) : il n’y a plus d’exigence posée aux anneaux balançants et aux barres parallèles. Les exigences sont par contre maintenus pour:

- Le sol: au moins 4 groupes de structure différents
- La barre basse: au moins 4 groupes de structure différents
- La barre haute: au moins 3 groupes de structure différents
 
Juges ayant fait une passerelle (brevet 2) et possédant un brevet en vigueur en gymnastique artistique ou de juge d’une autre fédération :
Le module 1 – Bases GAI (théorie) peut être laissé de côté mais tous les examens exigés doivent être passés et réussis (module 2 – Examen bases GAI). Il faut ensuite suivre tous les autres modules de formation (3–5) pour obtenir le brevet 2 GAI.

Si vous avez reçu ce bulletin d'une tierce personne, vous pouvez vous inscrire ici.

Décommander les infolettres ou modifier le profil?


Impressum
Fédération suisse de gymastique, Bahnhofstrasse 38, 5001 Aarau
062 837 82 20, breitensport@stv-fsg.ch
Besuchen Sie uns auf Facebook! Besuchen Sie uns auf Youtube!